Biographie


Né à Toulouse en 1989, fils du compositeur Vicente Pradal et de la chanteuse gitane Mona Arenas, Rafael grandit entouré des tableaux du peintre andalou Carlos Pradal, son grand-père.

Très tôt il étudie le piano, et impressionne par ses facilités. Il assimile patiemment les codes ancestraux du Flamenco et l’art de l’accompagnement auprès des chanteurs et des danseurs, et devient également un guitariste accompli. Ces allers-retours spontanés entre le milieu flamenco et le piano insufflent à son instrument une étonnante et puissante couleur flamenca, au travers de techniques guitaristiques qu’il transpose (rasgueos, trémolos, alzapúas…) et de constantes références au «Cante» et à la danse.

Il devient le pianiste des créations de son père Vicente : Vendrá de noche, Llanto por Ignacio Sánchez Mejías, Herencia, Divan du Tamarit, Yerma (pour la Comédie Française), Mano a mano, Inmediato, Trio Pradal. Il donne également à écouter ses compositions dans un spectacle intitulé «Tecla Colorá». Le public est conquis par la grâce naturelle et l’énergie vivifiante qui émane de sa musique.

En 2016, il présente son récital dans la plus réputée des «Peñas» d’Espagne, La Platería, à Granada. L’auditoire, le plus connaisseur et exigeant qui soit quant au respect de l’orthodoxie flamenca, lui fait une ovation debout, enthousiasmé par sa connaissance du répertoire, sa maîtrise de l’instrument et sa musicalité. Il entre dans le cercle restreint des pianistes capables de transmettre le Flamenco jusque dans son essence la plus secrète : le Duende.
Invité l’année suivante par la Peña El Taranto, à Almería, berceau de la famille Pradal, il obtient un nouveau succès.

Cette reconnaissance en Espagne témoigne de la qualité et de l’authenticité de son jeu.

Fort de son expérience de musicien flamenco, d’accompagnateur et de soliste, Rafael Pradal synthétise aujourd’hui son parcours dans une création qui révèle la singularité de son univers musical, et qui fera prochainement l’objet d’un enregistrement discographique.

 

voir et écouter | parcours | LE RECITAL